Bienvenue sur le site de la Basilique Notre-Dame des Victoires, sanctuaire marial et haut-lieu thérésien du diocèse de Paris. Vous pouvez ici consulter les horaires, le calendrier, découvrir les différentes activités que nous vous proposons, mais aussi confier vos intentions de prière, ou visiter la basilique...

Nouveau venu ? Cliquez ICI

* Ce champs est obligatoire
Accueil » Pourquoi ce titre

Parce que les religieux augustins déchaux, appelés d’une manière un peu comique « Petits Pères »… (était-ce pour leur culture assez limitée,  leur manière de chanter assez pauvre,  leur accoutrement… nul ne sait trop bien ; bref, c’est ainsi qu’Henri IV  les aurait surnommés), avaient réussi à bâtir un couvent en ce lieu, mais n’avaient pas de chapelle.

Ils firent tant et si bien le siège de Louis XIII pour obtenir des subventions que celui-ci finit par consentir à donner des subsides à une condition : que la chapelle s’appelât Notre-Dame des Victoires. Pourquoi ? Parce qu’il venait de gagner la bataille de la Rochelle sur les protestants, sauvegardant ainsi l’unité du royaume.

En décembre 1629, la première pierre de l’édifice était posée. La construction ne s’achèvera que 110 ans plus tard, ayant vu cinq architectes successifs s’y relayer. Le plus célèbre de ceux-ci, Sylvain Cartault acheva l’édifice. Il termine la nef en y ajoutant trois travées, élève la façade actuelle, construit les voûtes, et couvre le carré du transept d’une calotte sphérique assez remarquable.

Si vous vous promenez dans Paris, allez donc comparer Notre-Dame des Victoires à la chapelle du Val de Grâce. Celle-ci commencée après Notre-Dame des Victoires fut achevée avant : Anne d’Autriche poussait à l’avancement des travaux au détriment de la construction de Notre-Dame des Victoires voulue ou du moins encouragée par son défunt mari.