Bienvenue sur le site de la Basilique Notre-Dame des Victoires, sanctuaire marial et haut-lieu thérésien du diocèse de Paris. Vous pouvez ici consulter les horaires, le calendrier, découvrir les différentes activités que nous vous proposons, mais aussi confier vos intentions de prière, ou visiter la basilique...

Nouveau venu ? Cliquez ICI

* Ce champs est obligatoire
Accueil » Qu’est-ce qu’une basilique

basiliquecroixenbois_bis

L’origine du terme :
Le mot basilique vient du grec basilikos qui signifie royal. Il désignait, en Grèce et à Rome, une grande salle à deux rangées de colonnes qui faisaient une grande nef avec deux bas-côtés et où, à l’origine, le roi rendait justice.

Un peu plus tard, ces édifices servirent de grandes salles de réunions. Puis, à la reconnaissance officielle du christianisme par l’empereur Constantin, plusieurs de ces édifices devinrent des lieux de rassemblement pour les chrétiens. L’on en construisit de nouvelles spécialement pour le culte. De cette époque, le 4e siècle, datent les grandes basiliques constantiniennes (St Jean de Latran, St Paul hors les Murs).
Une longue suite de siècles s’ensuit au cours desquels le terme de basilique tombe en désuétude. Il disparut progressivement de l’usage pour n’être plus conservé que par un très petit nombre d’églises célèbres comme un titre de notoriété et de dignité qu’un culte plus ancien ou plus solennel justifiait.

Le terme devient honorifique


Après les désastres subis par la religion pendant la Révolution Française, le pape Pie VII, pour redonner de l’émulation aux valeurs spirituelles, eut l’idée d’attribuer une distinction particulière aux églises les plus méritantes en reprenant le terme de :
« BASILIQUE »

La cathédrale Notre-Dame de Paris fut la première élevée à cet insigne honneur de basilique (1805).

Pour rester rigoureux sur la valeur spirituelle de cet honneur, le pape n’accorde le titre convoité que sur le conseil de la « Congrégation du Culte Divin ». Cette dernière établit un rapport après avoir analysé « l’antiquité » de l’église, sa célébrité, sa grandeur, sa beauté ainsi que la ferveur de sa vie religieuse et pastorale.

La dignité de « Basilique » est marquée par divers privilèges spirituels et matériels. Le titre accorde en particulier la préséance sur toutes les autres églises à l’exception de la cathédrale du diocèse.

Les quatre grandes basiliques romaines consacrées au Saint-Sauveur, aux apôtres Pierre et Paul et à la Vierge Marie ont été promues à la plus haute dignité de : BASILIQUE MAJEURE.

Ce sont :

♦ St Jean de Latran qui porte le nom de St Sauveur
♦ Saint Pierre du Vatican
♦ Saint Paul hors les Murs
♦ Sainte Marie Majeure
Toutes les autres basiliques de la chrétienté sont appelées : BASILIQUES MINEURES.

La Basilique Notre-Dame des Victoires
est une église qui, compte tenu de son éminent passé, est pour ainsi dire décorée.

Nous l’avons vu, Notre-Dame des Victoires est un très haut lieu spirituel, visité par de nombreux personnages saints et illustres dans les siècles passés et certainement à venir.

Pour cette raison et surtout depuis la venue de Sainte Thérèse de Lisieux, le pape a voulu le signifier en lui donnant le titre de « basilique mineure » en 1927.