Bienvenue sur le site de la Basilique Notre-Dame des Victoires, sanctuaire marial et haut-lieu thérésien du diocèse de Paris. Vous pouvez ici consulter les horaires, le calendrier, découvrir les différentes activités que nous vous proposons, mais aussi confier vos intentions de prière, ou visiter la basilique...

Nouveau venu ? Cliquez ICI

* Ce champs est obligatoire
Accueil » Sacrement des malades

La force du Christ dans la maladie

L’un de vous est-il malade ?
Qu’il fasse appeler les Anciens de l’Eglise et
qu’ils prient après lui avoir fait une onction d’huile
au Nom du Seigneur. »

Extrait de la Lettre de l’Apôtre Saint Jacques, Chap. 5, verset 14

 Comment recevoir l’Onction des malades ?


« L’onction des malades n’est pas seulement le sacrement de ceux qui se trouvent à toute extrémité. Aussi, le temps opportun pour le recevoir est-il certainement déjà arrivé lorsque le fidèle commence à être en danger de mort à cause de la maladie, par suite d’affaiblissement physique ou de vieillesse… Il est approprié de recevoir l’onction des malades au seuil d’une opération importante. Il en va de même pour les personnes âgées dont la fragilité s’accentue. »

 Pour recevoir le sacrement :

Le demander auprès du curé de sa paroisse.
Pour la paroisse de Notre-Dame des Victoires,
s’adresser au Père Hervé Soubias.

 

Note au sujet de la Neuvaine de prière
pour les malades au mois de mai :


M. Martin, le père de Thérèse, invoqua N.D. des Victoires pour la guérison de son enfant du 5 au 13 mai 1883. C’est le dernier jour que celle-ci fut guérie par le sourire de la Vierge. Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus écrira plus tard :

 « Il fallait un miracle
et ce fut N.D. des Victoires qui le fit. »

Ste Thérèse de l'Enfant Jésus, enfant

C’est pour cette raison que nous prions pour les malades sous le patronage et la prière de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, durant une neuvaine. Les malades peuvent profiter de la prière des fidèles durant les célébrations qui ont  lieu pendant neuf jours de suite du 5 au 13 mai :

  • 18 h : Vêpres puis prière de la neuvaine   (17 h 00 les samedis et dimanches)
  • 19 h :  Messe de la neuvaine (18h les samedis et dimanches)