#Edito : « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent »


L’argent, sujet délicat s’il en est ! Quelle est la position du Seigneur ?


Que conseille-t-il au disciple ?
Pour le Seigneur, l’argent est trompeur. Cela veut dire qu’il n’est pas ce qu’il parait être. Il n’est pas ce qu’il dit être, et en plus ne permet pas ce qu’il promet. Ma puissance, ma force, mon pouvoir quand ils sont le fait d’une possession d’argent, ne sont qu’une illusion. « Le salut d’un roi n’est pas dans son armée, ni la victoire d’un guerrier, dans sa force. Illusion que des chevaux pour la victoire : une armée ne donne pas le salut. » (Ps 32).

Ce soir, le Seigneur reprend ta vie, qu’y peux-tu ? Rien.

L’argent parait avoir de la valeur et il n’en a pas. Il n’a aucune valeur en lui-même, sauf celle qu’on lui donne. Il est utile bien sûr, car il permet des échanges commerciaux et par eux d’avoir un toit et de quoi manger. Mais en lui-même il n’est rien. Ce qu’il permet est une convention : « avec un euro je peux acheter, en France, un pain ». Donc entasser de l’argent, faire des réserves est un peu comme entasser du vent. Si je l’enferme dans un immense coffre, il perd sa force. Si je fais des réserves, ma vie sera certainement plus confortable matériellement pendant un certain temps, mais pas forcément meilleure. Que la maladie vienne et le tas d’or n’a plus d’importance, il est comme inexistant.

Mais alors, pourquoi le Seigneur permet-il à certains d’en avoir bien plus qu’il est nécessaire ? Eh bien, parce qu’ils sont responsables de leurs frères. Ils ont la responsabilité de les faire vivre en paix. Le surplus, comme dit le pape François, ne leur appartient pas, il appartient aux nécessiteux. Cet argent est capital… pour le bien de ceux qui n’en n’ont pas, il doit servir à faire le bien. Celui qui le possède ne doit pas le gâcher mais permettre aux pauvres de mieux vivre. Je veux reprendre les mots du pape François sur ce sujet : « Ce n’est pas de la politique, c’est l’Evangile ».

Père Antoine d’Augustin

Père Antoine d’Augustin
Curé Recteur de la Basilique Notre-Dame des Victoires


adipiscing facilisis dictum luctus quis, Praesent commodo