#Edito : Que devons-nous faire ?


La réponse de Jean Baptiste est très précise : faites des œuvres justes. Agissez selon la sainteté de Dieu.


À priori, pas de grands changements ni de grandes nouveautés. Il n’empêche personne de faire ce qu’il sait devoir accomplir.

Toutefois, il donne une consigne qui n’a l’air de rien mais sous l’apparence de laquelle se cache une réalité redoutable. Jugez plutôt : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! » Qui d’entre nous peut mettre en œuvre cette consigne ? Soyons honnête, ne nous payons pas de mots ni de bons sentiments. Il y a toujours une autre moitié des biens qu’il faut donner à d’autres pauvres. Relisez cette phrase en vous l’appropriant : il y a toujours une autre moitié des biens que je dois donc donner aux pauvres. Il s’agit de ne garder que le strict minimum. Chiche allez, vous le faites ?  Vous vous sentez mal ? Moi aussi, car la promesse de Dieu va plus loin : en effet, nous lisons au verset 7 : « Engeance de vipères ! Qui vous a appris à fuir la colère qui vient ? » Donc, comment comprendre ce passage ? En acceptant une vérité : NOUS NE POUVONS PAS AIMER COMME LE SEIGNEUR LE DÉSIRE.

 

Si Dieu ne fait rien, nous sommes tous bons pour l’enfer. Heureusement, et c’est la pointe de notre texte, nous avons le cantique d’Isaïe : « Voici le Dieu qui me sauve : j’ai confiance, je n’ai plus de crainte. Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut. » Oui, le Seigneur vient. Il vient pour enlever le péché de mon cœur, il vient me donner ce qu’il est, pour que je puisse commencer à aimer.

 

Voilà la grande réalité de Noël qui vient. Nous ne nous préparons pas à célébrer un anniversaire. Nous nous préparons à accueillir le plus fort qui vient guérir notre personne par le baptême, pour la rendre capable d’aimer selon le cœur de Dieu.

 

 

Père Antoine d’Augustin


ut felis justo facilisis Curabitur ultricies Praesent