L’Archiconfrérie

Devenir membre

Plusieurs options d’inscription


Inscription individuelle d’un baptisé, sur le registre des fidèles.

Inscription d’une famille, parents et enfants, sur le registre des « Familles Ste Thérèse » dans la suite de la confiance des parents de Sainte Thérèse à Notre-Dame des Victoires. (Cf. Art. 4 des statuts)

Inscription des communautés chrétiennes, paroisses, congrégations, institutions chrétiennes, associations de prière affiliée après accord de leur évêque, sur le registre des communautés.(Cf. Art. 5 des statuts)


L’engagement


En rejoignant l’Archiconfrérie vous vous engagez à :

Prier chaque jour un « Je vous salue Marie » au moins, en l’honneur du Cœur Immaculé de Marie pour la conversion des pécheurs et aux intentions de l’Eglise et du Pape.

Prière

Dans toute la mesure du possible, prendre part à l’Eucharistie

Coeur à coeur

Le 1er samedi du mois en union de prière avec l’Archiconfrérie.

Communauté

De nombreux Saints ont été inscrits au registre de l’Archiconfrérie


Le Curé d’Ars et tant d’autres personnes connues ou non sont inscrites à l’Archiconfrérie. Entendez cet appel du Père Georges Bellanger, religieux de St Vincent de Paul :

« Mes bons amis, savez-vous quelle sera au Ciel la plus belle couronne de Marie ? Ce sera une couronne de pécheurs, celle de toutes les âmes arrachées par Marie au démon, purifiées dans son Cœur Immaculé et chantant dans le Ciel éternellement les miséricordes de la Mère de Jésus.

Savez-vous quel est le plus beau titre de Marie sur la terre ?

« Refuge des Pécheurs ».

Pourquoi ? Parce que, pour sauver un pécheur, il faut une puissance et une miséricorde divines. C’est un acte plus grand de convertir une âme que de ressusciter un mort : dans la résurrection d’un mort, du moment que Dieu veut, il ne rencontre pas d’obstacle. (Tandis que dans la conversion d’une âme, c’est autre chose !) : Dieu peut rencontrer… Il rencontre de fait, souvent, la libre volonté de l’homme, qui dit « non ! » quand il devrait dire « oui ! »

Mes amis, ce miracle de la conversion d’une âme, Marie l’opère chaque jour des milliers, des centaines de milliers de fois ! Et savez-vous pourquoi ? Mais, parce que nous l’y forçons quand, des milliers de fois tous les jours, nous lui disons « Priez pour nous, pauvres pécheurs… ». Le seul titre que nous faisons valoir est notre titre de « pécheurs ! » Mes bons amis, tous, redisons souvent la prière du « pécheur », le JE VOUS SALUE MARIE, et nos âmes se convertiront… et, aussi, les âmes de nos proches. » (lettre du 10/12/1893 – Extraits)


Je souhaite rejoindre l’Archiconfrérie


dapibus venenatis, id felis vulputate, et, libero non eleifend suscipit